mardi 20 août 2013

« On devrait vous mettre en prison, la chasse est légale !! »

Premier tractage à Montmorillon, le 18 août




Pour la première fois donc (d’habitude nous faisions plutôt du collage d’affiches) nous nous sommes installés au croisement d’une voie piétonne et d’une rue laissée à la circulation des voitures à Montmorillon le samedi matin du 18 août.
La rue piétonne était très passagère et les gens ont pris de bonne grâce, à l'exception des quelques premières minutes, les tracts que nous leur proposions .
Nathalie a tenu pendant la durée de l'action une pancarte invitant à la réflexion (voir photo) et suscitant l’interrogation : mais ça veut bien dire quoi être vegan ? «  Végan », mot à l'évidence totalement inconnu par la population .On nous a déclaré que nous étions bien les premiers à faire cela ici.
A noter qu’à la fin un journaliste zoologiste s'est adressé à Nathalie, soulignant lui aussi que nous étions les deux seules personnes de la région à mener ce genre de combat qu'il a salué. Il lui a laissé ses coordonnées ainsi que celles de sa « patronne » ,ce dans le but de réaliser une interview sur notre démarche militante.



De mon côté,  je portais tour à tour une pancarte (voir photo) tour à tour je distribuais des tracts contre la corrida, contre la pêche et contre la chasse.
Ce sont les deux derniers thèmes qui ont suscité le plus de réactions puisque un chasseur, mais un « bon » qui avait cela dans la peau depuis sa plus tendre enfance, m'a même demandé  plusieurs tracts contre la chasse pour les donner à des copains chasseurs. Lorsque je lui ai suggéré de se promener dans la nature sans tuer, il m’a répondu « Oui, je sais, mais c’est plus fort que moi ! » Tuer est une drogue donc ! Mais une drogue « légale » comme on va nous le rappeler !!
En effet, vers la fin de l’action, un monsieur  nous a agressé verbalement, nous criant plusieurs fois « On devrait vous mettre en prison, la chasse est légale !!  »  Impossible de dialoguer avec lui ! Par contre, un autre homme accompagné d’un garçon d’environ 14 ans a échangé un bon moment avec moi de façon plus civilisée. Lui et le garçon étaient passés un quart d’heure plus tôt, le gamin tenant une canne à pêche. Ils sont revenus , le plus âgé voulant manifestement discuter avec moi. Nous avons parlé pêche, chasse mais aussi véganisme. S’il avait une attitude moqueuse au début, au fil de la conversation (et il m’écoutait sans m’interrompre ce qui mérite d’être souligné), son attitude a changé peu à peu et j’ai pu m’exprimer totalement et clairement sur ces sujets. Certes, je ne pense pas l’avoir convaincu mais j’ai l’impression que tout ces quelques précisions et réflexions l'ont quelque peu interpellé quand même. Sans doute la première fois qu’il entendait ce genre de discours. Le garçon, à côté de lui, ne bronchait pas mais il écoutait bien (il ne montrait aucun signe d’ennui par exemple) et j'espère que  mes paroles ont marqué son esprit. Après tout, si j’avais entendu cela à son âge quand je me promenais avec mon grand cousin pêcheur, je serais peut-être devenu vegan bien plus tôt !!

En conclusion, ce fut une action que l’on peut qualifier de positive.